Services de soins et d'accompagnement Mutualistes
 

Audition

Les aides auditives

Les aides auditives n'agissent pas sur le système auditif mais sur le son. Elles n'ont aucun effet sur l'oreille et ne peuvent ni la dégrader, ni en supprimer les altération. Les aides auditives amplifient le son, compensant ainsi l'atténuation due à la surdité.

Dès que la gêne devient quotidienne, il faut envisager l'appareillage et consulter. En effet, le cerveau perd l'habitude de percevoir certaines fréquences que l'oreille ne lui transmet plus. A la longue, la capacité de compréhension du cerveau se dégrade de façon parfois irreversible. L'appareillage d'une baisse d'audition modérée permet une adaptation plus rapide et des performances supérieures.

Un appareillage précoce, c'est toujours mieux !

Les différents types d'aides auditives

Un appareil auditif est constitué :

  • d'un microphone : il capte le son
  • d'un processeur : il adapte le son au type de surdité du patient
  • d'un écouteur : il diffuse le son capté
  • d'une pile : elle alimente l'appareil auditif

Conduction de type aérienne

Les appareils contours d'oreille

Ils sont placés sur le pavillon et reliés par un tube souple à une pièce transparente moulée sur mesure : l'embout auriculaire. Il en existe de tout petits : les mini-contours (2,5 cm et moins de 10 gr).

Prothèse auditive

Avantages :

  • différentes puissances : permet d'adapter ce type de prothèse à presque tous les niveaux de pertes auditive
  • taille de l'appareil : manipulation facilité même pour les personnes âgées ayant des problèmes visuels ou moteur
  • partie électronique en dehors de l'oreille : permet une protection efficace contre l'humidité de la transpiration et le cérumen, donc une meilleure fiabilité dans le temps
  • taille des piles (13 ou 312) : autonomie de 10 à 15 jours avec utilisation 12 heures par jour

Inconvénients :

  • esthétique : selon la taille de l'appareil
  • acceptation psychologique parfois difficile
  •  

Les appareils intra-auriculaires

Intra auriculaireL'intra-auriculaire est une oreillette qui se loge à l'intérieur de l'oreille dans le conduit auditif. Il est constitué d'une coque réalisée sur mesure après prise d'empreinte, dans laquelle tous les composants de la prothèse sont implantés.

L'intra-auriculaire convient particulièrement aux personnes agiles, cherchant la discrétion et l'esthétique et aux personnes portant des lunettes. Il est déconseillé aux personnes ayant un conduit auditif trop petit, étroit ou tortueux, celles qui sécrètent beaucoup de cérumen, et aux patients atteints de surdités profondes ou sévères (> 80 db de perte).

Avantages :

  • discrétion : appareil quasi invisible
  • acceptation psychologique facilitée
  • convient aux personnes ayant les cheveux courts
  • utilisation plus naturelle du téléphone
  •  

Inconvénients :

  • plus fragile : entretien soigneux et régulier nécessaire
  • manipulation pas toujours facile
  • sensation d'oreille bouchée par obturation du conduit auditif, et résonnance de la voix de l'utilisateur

Haut de page

Conduction de type osseuse

Ces prothèses se caractérisent par le fait que le son est converti en signal vibratoire se propageant à travers les os du crâne directement dans l'oreille interne (au lieu d'être transmis par un écouteur sous forme d'onde aérienne).

Elles sont préconisées dans les surdités de transmission. Elles peuvent également être adaptées dans le cas où il est contre indiqué d'obturer le conduit auditif (écoulement, infection..) ou si l'oreille présente des malformations.

Lunettes auditives :

Ces appareils sont constitués d'une ou deux branches vibrantes. Les verres ne sont pas nécessairement correcteurs si la personne a une vue normale. La prothèse est contenue dans la branche et transmet les sons via un vibrateur logé dans la crosse de la branche, celle-ci s'appuyant sur l'os mastoïde en arrière du pavillon.

Inconvénients :

  • aspect peu esthétique de la prothèse (branches épaisses)
  • confort moyen
  • fragilité

A n'utiliser que dans les cas où elles sont indispensables.

Implant à ancrage osseux

Il est souvent connu sous le nom de BAHA (Bone Anchor Hearing Aid), qui est la marque d'un fabricant. Il nécessite, sous anesthésie locale, la fixation d'un pilier dans l'os mastoïde. Après l'osteo-intégration du pilier, l'audioprothésiste fixe la partie externe de la prothèse : l'audio processeur qui se maintient par pression sur la partie fixe.

L'implant à ancrage osseux est particulièrement indiqué :

  • pour les surdités de transmission importantes
  • pour la surdité mixte (transmission et perception)
  • pour la cophose (surdité totale) unilatérale
  • les échecs d'autres procédés de conduction osseuse (lunettes auditives)
  •  

Inconvénients

  • nécessite une intervention chirurgicale
  • des mesures d'hygiène rigoureuses pour éviter toute infection du pilier
  • dans certains cas, l'osteo-intégration du pilier s'avère impossible

Haut de page

Les gammes de prix

Le prix d'une prothèse auditive dépend :

  • du modèle (larque, fabricant..)
  • du degré de performance du processeur numérique

A titre d'information, le prix d'une prothèse numérique varie actuellment entre 700 € et 1800 € par prothèse.

L'audioprothésiste vous remettra un devis personnalisé correspondant à la solution que vous avez choisie, et répondant à vos besoins.

Haut de page

Remboursement

tableau remboursement appareils auditifs

Haut de page

Précédent

Les avantages de notre réseau